Faiseuse de vagues

Toute ma gratitude à Cathy Garcia  et sa revue « Nouveaux délits »

Dans le numéro 55 (octobre 2016) voit le jour

le  cycle  en huit poèmes « Faiseuse de vagues »,  signé Luminitza C. TIGIRLAS.

Un  de mes poèmes lu d’une belle voix par Cathy peut être écouté  grâce à ce lien:

 

Mon automne poétique  refleurit d’autres publications

Après la parution de mes « Sonnets du deuil dans la perte sèche » (Voix d’encre, n° 55),octobre 2016,

Merci infiniment!

Au menu, proses et poèmes inédits de Bernadette Engel-Roux, Isabelle Lévesque, Luminitza C. Tigirlas, Olivier Vossot, Cécile A. Holdban, Jacques Allemand, Yoni Afrigan, Laurence Chaudouët…

Dessins de Laurent Chaouat


Occasion de remercier Sophie Feltrin et Valérie Chesnay, la revue Euryderma Ornata pour le plaisir de publier mes poèmes en  illustre compagnie de Jean-Pierre Otte et ses mystérieuses  peintures.

Voici l’annonce du n° 3 papier de cette belle revue à paraître en mars 2017:

http://www.eurydemaornataeditions.com/enligne3?lightbox=dataItem-isyoyypd

 

Ma reconnaissance va aussi à Jean-Pierre Lesieur pour avoir publié mes poèmes dans sa revue « Comme en poésie » n° 67.

COMME EN POESIE
paru en Septembre 2016
2149 avenue du Tour du lac – 40150 Hossegor
Tel : 05.58.43.54.22
E-mail : j.lesieur@wanadoo.fr
Directeur de la publication: Jean-Pierre Lesieur

Description

REVUE TRIMESTRIELLE DE POESIE

Cotisation association : 3 euros
Cotisation +revue … 15 euros
Revue seule :
1 an, 4 numéros 12 euros
Étranger 15 euros
Le numéro : 3 euros
SOUTIEN comme vous pouvez

Sommaire

page 1 : FLAM
Page 2/7 : Odile GATINI
Page 8 : Fabienne ALLIOT
Page 9 : Jacques MERCKX
Page 10 : Basile ROLCHIN
Page 11 : Philippe M1NOT
Page 12/13 : Éric Nicolafei CHEN
Page 14/15 : Daniel LOL1S-ETXETO
Page 16/17 : iVlarion LAFAGE
Page 18/21: Luminitza C.TIG1RLAS
Page 22/23 : Didier BASILE
Page 24/27 : Vincent CADET
Page 28/29 : Béatrice KAD
Page 30 : Sandrine DAVIN
Page 31/33 : Anna AYANOGLOU
Page 34/35 : Stella VINICH1 RADULESCU
Page 36 : Christine DUMONT FILLOND / Gabrielle BUREL
Page 37 : Ferrucio BRUGNARO
Page 38/39 : Bénédicte MONTJOIE
Page 40/41 : Dominique MARBEAU
Page 42/43 Jacques BONNETON
Page 44/47 : Florent TONIELLO
Page 48 : Ludovic CHAPTAL Page 49/51: Annabelle VERHAEGHE
Page 52 : Patrice LU M EAU
Page 53/54 : Marc-Antoine GRAZIANI
Page 55 : Evelyne CHARASSE
Page 56/57 : Irène DUBOEUF
Page 58: Claude ALBARÈDE
Page 59 : Olivier M1LLOT Page 60/62 : CARTES LÉGENDÉES
Page 63 : Michelle CAUSSAT Page 64/65 : Bernard PICAVET
Page 66: Kl KO
Page 67/69 : POT AU FEU
Page 70/72: COURRIER
Page 73/77 / CITÉ CRITIQUE
Page 78 : PAS AU MARCHÉ
Page 79 : Denis PARMAIN
Page 80 INFORMATIONS REVUES

Publicités

Sonnets du deuil dans la perte sèche

C’est le titre de ma contribution poétique

signée Luminitza C. TIGIRLAS,  nom de naissance et  de poète,

dans la revue Voix d’encre, n°55

grâce au regard accueillant et généreux d’Alain Blanc

et du comité de lecture sur mes textes.

Je les remercie de tout cœur.

http://www.voix-dencre.net/article.php3?id_article=309

Festival Permanent des Mots

L’attente

Jean-Claude Goiri me fait l’honneur de publier sur le site de la revue « Festival Permanent des Mots » un des mes poèmes  en avant-première de leur publication dans l’édition papier. Pour le lire, merci de cliquer sur le lien ci-dessus débutant par le mot « L’attente ».

Doïna VIERUPeinture de Doïna VIERU inspirée par la poésie de Gherasim Luca

TENTATIVES DE FEINDRE L’IMPOSSIBLE ET « FAIRE DÉSIRER »

c’est le titre de mon essai que la revue « Psychanalyse » me fait l’honneur de publier  dans son numéro 35.

Résumé
L’oscillation entre l’âmoureuse et les étendues psychiques où se cultive le désir de désir de l’insatisfaction ne trouve pas de repos chez certains sujets et conduit à l’impossible logique du faire désirer. Peut-on le feindre par la fiction lyrique ? La poétesse russe Marina Tsvetaïeva – l’Aimante par son nom de sinthome –, les analysantes de Lacan et la dite Aurore s’emploient chacune dans son style aux tentatives de faire désirer via l’écriture.

Mots-clés

  • faire désirer
  • écriture
  • l’Aimante
  • Marina Tsvetaïeva

 

Plan de l’article

  1. L’Aimante est poète
  2. La rigidité du sujet dépassé par son acte
  3. Objection à s’identifier au désir de l’autre

Pour citer cet article

Claudepierre Tigirlas Luminitza, « Tentatives de feindre l’impossible et « faire désirer ». », Psychanalyse 1/2016 (n° 35) , p. 25-38
URL : www.cairn.info/revue-psychanalyse-2016-1-page-25.htm.

 

 

 

VIVRE LE MULTILIGUISME

Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale

Couverture 300 dpi >>

Vivre le multilinguisme
Difficulté ou richesse pour l’enfant ?
Marika BERGES-BOUNES (ed) – Jean marie FORGET (ed)


Co-Auteurs : Patricia BELOTFrancois BENRAISColette BRINISolveig BUCHPaule CACCIALISandrine CALMETTESCaroline CHASSAINGFrancoise CHECAAngelique CHRISTAKILuminitza CLAUDEPIERRE TIGIRLASDominique DESVEAUXMichele DOKHANCatherine FERRONIsabelle FONTEZJosiane FROISSARTChantal GABORIT-STERNOmar GUERRERONathalie GUERRERO ENKELAARNazir HAMADSouad HAMDANIDominique JANIN-DUCAnne JOOS-DE-TER-BEERSTRozenn LE DUAULT LEE SIMONMartine LERUDEMarie-odile MAIRE-SANDOZDelphine MARUTCharles MELMANAndre MEYNARDKarine PONCET-MONTANGE-JOLYSylvie QUESEMAND-ZUCCAChristian REYLouis SCIARADiana-lee SIMONCorinne TYSZLERJeanne WILTORD

©2015
Psychanalyse et clinique – collection dirigée par Marika Bergès-Bounes et Jean-Marie Forget

ISBN : 978-2-7492-4792-2
EAN : 9782749247922

30.00 €

Acheter en librairie
Commander

Résumé (+)

Voir le sommaire

Du fait des migrations et des déplacements de population, du développement des unions mixtes, nombreux sont les enfants qui sont aujourd’hui confrontés à plusieurs langues dans leur univers quotidien. Ce multilinguisme peut devenir pour eux une richesse mais, dans tous les cas, il génère des difficultés singulières. Entre leur langue maternelle et celle du pays d’accueil, comment  peuvent-ils se repérer  pour saisir leur place et s’essayer à parler ?

Dans un environnement multilingue, leur malaise peut s’exprimer suivant des modalités complexes où se nouent les enjeux de leur place au sein de la famille, le rapport de la famille à la langue du pays d’accueil ainsi que la tonalité de ce rapport. La précarité de l’intégration des parents ou celle de leur relation intime peut peser sur les enjeux de l’acquisition d’une langue étrangère par l’enfant, dès l’accès à la socialisation à l’école maternelle, puis sur son intérêt pour les apprentissages scolaires de la lecture et de l’écriture.

Les symptômes de l’enfant, à l’origine d’une demande de consultation, croisent les questions intimes dont l’expression peut emprunter à la langue étrangère des lettres qui n’existent pas dans sa langue maternelle, les difficultés d’acculturation et les problématiques familiales potentiellement masquées par les freins linguistiques ou culturels.

Cet ouvrage, à partir d’une large gamme d’exemples cliniques et pédagogiques, offre des instruments de compréhension aux praticiens, éducateurs, enseignants, parents, psychanalystes, qui rencontrent dans leur vie professionnelle le multilinguisme, les impasses et les créations qu’il peut générer chez l’enfant.

Mise en vente le 20 août 2015.

Des préludes langues-languissantes

« Des préludes langues-languissantes » est le titre de mon article que j’ai plaisir de publier dans

l’ouvrage collectif « Vivre le multilinguisme Difficulté ou richesse pour l’enfant »,

sous la direction de Marika Bergès-Bounes et Jean Marie Forget aux éditions érès, 2015.

http://www.editions-eres.com/parutions-auteurs/15006-luminitza-claudepierre-tigirlas.htm

Blanc Doïna VIERU« Blanc » par Doïna VIERU

Entre stase – extase, le rythme s’en souffle du Vide médian

Le texte de mon intervention dans le Séminaire « Écritures du vide » peut être lu sur le site de  ALI-Lyon:

http://www.psychanalyse-freud-lacan-lyon.com/index.php/les-ecrits/104-entre-stase-extase-le-rythme-s-en-souffle-du-vide-median-luminitza-claudepierre-2015